Défi-Voile

Le Défi Voile Solidaires En Peloton, c’est d’une part un projet sportif qui a choisi l’océan comme territoire de jeu, d’autre part un projet sociétal visant à faire du bateau le porte-voix de la Fondation ARSEP pour sensibiliser le plus grand nombre à la sclérose en plaques.
logo Defi Voile Fondation ARSEP

La mer est un environnement qui rappelle celui des patients. De nombreux symboles du projet font écho à leur quotidien. Les personnes atteintes de sclérose en plaques peuvent faire face à des épreuves difficiles à l’image de la traversée d’un océan. Le courage et la solidaritésont les moteurs des personnes qui se battent contre la maladie et sont nécessaires chez tout bon marin.

Les skippers Thibaut Vauchel-Camus et Victorien Erussard embarquent dans leur aventure les personnes atteintes de sclérose en plaques qui se reconnaissent dans ce défi. Chaque année, le programme sportif de Thibaut et Victorien multiplie les opportunités d’accentuer la visibilité de la Fondation ARSEP et de porter haut son message « Vaincre ensemble la sclérose en plaques ».

Compétiteurs dans l’âme, ils sont conscients que leurs résultats sportifs ont un impact significatif sur la visibilité médiatique donnée au projet et donc à la cause, notamment relayé dans les médias, sur les villages départ et arrivée de courses mais aussi sur les réseaux sociaux. La performance capte les media et met en avant le projet pour sortir la maladie de l’ombre.

SUIVRE LES ACTUALITES DU DEFI VOILE - FACEBOOK 


LE DEFI VOILE SOLIDAIRES EN PELOTON-ARSEP A BORD DE 5 COQUES

À partir de 2017, le Défi Voile porte fièrement les couleurs de la Fondation ARSEP à bord de 5 coques ! Un trimaran Multi50 de 15,24 mètres et un catamaran volant de 5,52 mètres, le Flying Phantom !

Une Team solidaire

Véritable spécificité du Défi Voile, ce projet à plusieurs têtes est une force pour Thibaut Vauchel-Camus. Avec Victorien Erussard, navigateur et fondateur du Défi avec Thibaut, et une équipe solidaire à ses côtés, le skipper engagé aux côtés de la Fondation ARSEP depuis 2012 navigue avec toujours les mêmes objectifs et la même implication !

Thibaut VAUCHEL-CAMUS, skipper : Aujourd’hui âgé de 39 ans, Thibaut a grandi dans une famille de professeurs d’équitation qui posera ses bagages en Guadeloupe. Il y passe son enfance et son adolescence. Il découvre la voile à 10 ans lors de vacances en Bretagne. Il intègre le Pôle France Espoir en Tornado à l’Ecole Nationale de Voile avant d’intégrer le Team Océan d’Yvan Bourgnon et de prêter main forte à son ami Fred Duthil. Ces marins lui donneront le goût de la course au large.

Victorien ERUSSARD, skipper–associé : Le malouin de 38 ans a su très tôt qu’il ferait de l’océan son terrain d’expression. Il débute avec un optimist avant de se tourner vers le catamaran, support avec lequel il intègre l’élite. C’est en Multi50 qu’il prend le large pour la première fois lors de la Route du Rhum en 2006. Depuis, il n’a jamais lâché la compétition tout en se consacrant aussi au projet Energy Observer, grande expédition oeuvrant sur la transition énergétique sur un catamaran de 30 mètres.

Benjamin LAMOTTE, co-skipper Flying Phantom : pour Benjamin, la voile, c’est d’abord une histoire de famille. Avec son frère surtout grâce à qui il prend sa première brise sur un optimist. Grâce aussi à ses grands-parents, habitant sur la côte ; il apprend à y dompter les vagues d’abord en windsurf puis, au fil des rencontres et des opportunités, sur un Hobie cat 16 avec lequel il traversera la Manche avec son grand frère, Mathieu. C’est le Formule 18 qui propulse Benjamin dans la voile de haut niveau et c’est grâce à ce support qu’il rencontre Thibaut, véritable adversaire mais avec qui se créent des liens…

David FANOUILLÈRE, équipier Flying Phantom : depuis toujours, la mer l’attire. Le jeune David, bien que discret et raisonné, aime aussi se lancer des défis et voir de quoi il est capable sur l’eau. Motivé et dur au mal, il s’entraîne avec rigueur pour toujours se surpasser. Le défi Voile correspond à ses aspirations d’aventure et se surpassement de soi, et pour cause !

Astrid VAN DEN HOVE, chef de projet associée : c’est le couteau suisse de l’équipe ! Elle allie depuis près de 8 ans métier et passion pour la voile et la montagne. La dimension humaine du Défi Voile Solidaires En Peloton et ses ambitions sportives tant en course au large sur 3 coques que près des côtes sur 2 coques l’ont convaincues de rejoindre l’équipe en 2016. Astrid est en charge de la coordination logistique, de la gestion et de la communication du projet.

 

Qu'est ce que le Défi-Voile ? par Thibaut et Victorien

  



Victorien Erussard Thibaut Vauchel Camus contre la sclérose en plaques ARSEPEn 2013, le duo d'amis a participé à la prestigieuse course "Transat Jacques Vabre" du Havre vers Itajai au Brésil.  Quarante-quatre équipages en double étaient amarrés dans le bassin Paul Vatine du Havre pour la 11ème édition de la Transat Jacques Vabre. Et d’entrée de jeu, les conditions météorologiques ont quelque peu bousculé le programme mais le vent fut ensuite si coopératif que les temps mis pour effectuer les 5 450 milles entre le port normand et la ville brésilienne de Itajai ont été super courts…
Les 4 classes ont avalé les milles quatre à quatre ! Victorien Erussard et Thibaut Vauchel Camus sont arrivés à Itajai à la 11ème position.  



Bateau vaincre la sclerose en plaques route du rhum 2014En 2014, le bateau Défi Voile Solidaires En Peloton a participé à la prestigieuse transatlantique reliant St-Malo à Pointe à Pitre, la "Route du Rhum - Destination Guadeloupe". Cette course populaire a été l’occasion pour le skipper Thibaut Vauchel-Camus de porter haut les couleurs de la Fondation ARSEP sur les 3 450 milles du parcours. Dans ce défi sportif d’envergure, Thibaut a bénéficié du soutien de Victorien Erussard, son ami avec qui il a monté ce projet mais aussi de l’engagement des mécènes et de l’énergie des personnes atteintes de la sclérose en plaques et tous ceux qui ont suivi de près ou de loin les exploits du bateau. Ce travail d'équipe et cette volonté de fer ont permis à Thibaut d'arriver 2ème en class40 !

La rencontre 

Les 2 skippers se sont rencontrés pour la première fois en 1995 au Championnat de France Espoir au Cap d’Agde, puis régulièrement sur les championnats de France et les championnats du monde. C’est en 2006, que Victorien a demandé à Thibaut de devenir son skipper remplaçant sur la Route du Rhum. Pour l’anecdote, Thibaut est allé le chercher à l’arrivée en Guadeloupe, c’est le premier bateau que Victorien a vu au large. Il lui a promis qu’un jour ce serait lui qui irait l’accueillir. 8 ans après, les skippers complices espèrent que ce sera le cas dans quelques mois.

 

 

Dernière mise à jour : 25/05/2018
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.