Actualité

22-23 sept : Steven Neumann - finale de superbike au Circuit d'Albi (81)

Depuis de nombreuses années la plus haute catégorie de motos de vitesse en France a pris ses habitudes à Albi. La fédération viendra de nouveau titrer ses vainqueurs les 22 et 23 septembre prochains.
C’est donc dans l’enceinte du circuit d'Albi que le champion de France Superbike sera de nouveau couronné. Ce championnat représente l’élite de la discipline Moto, ce sont pas moins de 7 disciplines et plus de 150 motos qui s’affronteront sur les courbes et lignes droites du circuit pour le plus grand plaisir des petits et grands.
Lors de cette finale, Steven Neumann, actuellement 5ème de sa catégorie, fera tout pour monter sur le podium. Ce passionné de moto est engagé aux cotés de la Fondation ARSEP et reversera 1€ par tour effectué pour soutenir la recherche sur la sclérose en plaques et les 100 000 personnes malades en France. Steven, pilote en catégorie Challenger avec sa Yamaha / Bridgestone va rouler sur la finale du Superbike à Albi les 22 (qualifications) et 23 septembre (courses).

 

Qui est Steven Neumann ?
Ingénieur projets dans l’aéronautique, Steven est passionné de moto depuis le plus jeune âge. La mécanique le fascine et tous les aspects du sport moto rassemblent un panel varié de compétences, lui permettant de se dépasser physiquement, mais aussi de mener une expérience humaine exceptionnelle.
Pour 2018, Steven s’engage de nouveau dans le Championnat de France Superbike, élite de la moto en France.
L'objectif de la saison 2018 est de terminer dans le top 3 de la catégorie Challenger. En parallèle de cela, il a pour but de participer à des courses du Championnat du Monde d’Endurance comme les 24h du Mans ou encore le Bol d’Or.

Soutenez-le :
Page Facebook de Steven Neumann 

Dernière mise à jour : 19/09/2018
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.