ARCHIVES

Biotine - SEP progressive : résultats de phase III

08/12/2015

La biotine est impliquées dans le métabolisme énergétique et dans la production d'acides gras. Elle pourrait agir selon 2 voies dans les sclérose en plaques progressives, d'une part en favorisant la remyélinisation et, d'autre part, en augmentant la synthèse d'ATP et la production d'énergie.

BiotineDans cette étude de phase III, 154 patients âgés de 18 à 75 ans, présentant une sclérose en plaques primaire ou secondairement progressive et un score EDSS compris entre 4,5 et 7, ont été inclus et suivis en moyenne pendant 9 mois.

Le pourcentage de patients qui se sont améliorés cliniquement était de 13 % pour les patients traités par biotine contre 0 % pour les patients du groupe. Cette réponse était confirmée à 12 mois.
L'analyse en sous-groupes suggérait une efficacité plus importante, vis-à-vis du risque de progression du handicap et en termes d'amélioration clinique, chez les patients présentant une forme secondairement progressive.

Par : A. Tourbah et collaborateurs. Reims, France

Dernière mise à jour : 22/09/2020
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.