ARCHIVES

En direct de l'AAN à Philadelphie - Mai 2019

SEXUALITE ET SEP

sexualite et sclerose en plaques AAN 2019Les troubles sexuels dans la Sclérose en Plaques (SEP) sont fréquents avec une prévalence de 63 % chez les femmes et 62 % chez les hommes d’après les études réalisées par les 2 équipes.

L’analyse n’a pas montré de corrélations entre ces troubles et l’âge de la personne, le score de handicap (EDSS), la durée de la maladie et la forme de la maladie. 

Concernant les mécanismes de ces troubles, les chercheurs n’ont observé aucune corrélation entre les dysfonctions sexuelles et le taux annualisé de poussées, le handicap, la durée de la maladie, sa forme, le volume lésionnel global de substance blanche ou grise encéphalique. Parallèlement, ces troubles n’étaient pas associés aux marqueurs IRM médullaire analysés. En revanche, la dépression et l’anxiété étaient indépendamment corrélées aux troubles sexuels. 

En conclusion, les troubles de la sexualité sont très fréquentes dans la Sclérose en Plaques, dans les 2 sexes, à toutes les périodes de la maladie. Ils correspondent à des mécanismes multifactoriels et pas exclusivement à une atteinte médullaire.

 

D'après Kim D et collaborateurs, Etats-Unis ; Seyman E et collaborateurs, Canada.

 

 

Dernière mise à jour : 19/01/2021
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.