ARCHIVES

Etude : Fampridine dans la SEP : amélioration de la marche et des fonctions cognitives

05/01/2017

Fampridine dans la SEP : amélioration de la marche et des fonctions cognitives.

La Fampridine (4-aminopyridine) est un bloqueur des canaux potassiques. Plusieurs études ont montré qu'elle améliorait les capacités motrices des personnes atteintes de sclérose en plaques :
augmentation de la distance de marche,
contraction volontaire des muscles,
augmentation de la force musculaire.

Parallèlement, plusieurs équipes ont voulu analyser les effets de la prise journalière de Fampridine sur les performances cognitives. Leurs résultats suggèrent que la Fampridine aurait un bénéfice psychologique chez les personnes atteintes de sclérose en plaques.

Jensen HB et collaborateurs, Danemark. Mult Scler Relat Disord. Novembre 2016
Gasperini C et collaborateurs, International. J Neurol Sci. Novembre 2016

Dernière mise à jour : 26/11/2020
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.