ARCHIVES

MCAM : une nouvelle cible thérapeutique ?

29/07/2015

Des lymphocytes T qui modulent l'inflammation du système nerveux central 

La molécule d'adhésion cellulaire MCAM (Melanoma Cell Adhesion Molecule) est une molécule d'adhésion cellulaire utilisée par les lymphocytes CD8 pathogènes pour traverser la barrière hémato-encéphalique (BHE). MCAM est exprimée par les lymphocytes T CD8+ et surexprimée durant les poussées de sclérose en plaques. Ces lymphocytes T  modifiés produisent également différentes protéines inflammatoires et ont une surcapacité à tuer les oligodendrocytes. 

Des expériences in vitro montrent que le blocage de MCAM diminue la capacité des lymphocytes à traverser la BHE, et in vivo la réduction de l'expression de MCAM diminue les déficits neurologiques dans différents modèles animaux de SEP. Ces résultats suggèrent que MCAM pourrait être un biomarqueur de l'activité de la sclérose en plaques et une cible thérapeutique potentielle pour les maladies inflammatoires du système nerveux central.

Larochelle C. et collaborateurs, Canada. Ann Neurol. Mai 2015 



Dernière mise à jour : 19/01/2021
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.