ARCHIVES

Un anticorps médicament contre la SEP - Inserm

20/07/2016
Le Dr Fabian Docagne, chercheur au centre Cycéron – Inserm U919, à Caen a présenté mardi 19 juillet 2016 les résultats obtenus par son équipe :

Fabian Docagne Inserm U919 financement ARSEP
L’identification d’une nouvelle cible thérapeutique (NMDAR), exprimée par les cellules endothéliales vasculaires cérébrales. La plupart des autres cibles thérapeutiques actuellement développées sont plutôt exprimées par les cellules immunitaires.
Il s’agit de résultats originaux et prometteurs, mais il reste encore beaucoup de chemin à faire avant un éventuel nouveau traitement. Il est admis qu’il faut au moins une dizaine d’années de développement entre la mise en évidence d’un effet bénéfique chez la souris et un traitement validé chez l’homme.
Le Dr Fabian Docagne a précisé également que ces travaux sont issus d’une collaboration entre son équipe, une équipe espagnole et une équipe hollandaise. Il a remercié la Fondation ARSEP qui a soutenu ces travaux très tôt pour leur originalité.



Dernière mise à jour : 05/03/2021
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.