Actualité

Cure spécifique SEP aux Thermes de Lamalou les Bains (34)

16/03/2017
Les Thermes de Lamalou-les-Bains, dans l'Hérault est un établissement spécialisé dans la prise en charge des pathologies neurologiques et rhumatologiques.

En complément de la cure  de 3 semaines, comprenant 4 soins thermaux quotidiens en neurologie, les curistes bénéficient d’une prise en charge globale basée sur différents pôles. Durant le séjour, le patient va apprendre comment ralentir l’évolution des troubles liés à cette pathologie, développer les compétences nécessaires pour mieux vivre avec et améliorer sa qualité de vie.

En 2017,  le programme "cure spécifique SEP" répond à 3 objectifs :

 Objectif 1 : Mieux connaître la sclérose en plaques 

  • Une rencontre entre participants
  • Une conférence médicale sur la Sclérose en Plaques

Objectif 2 : Gérer la fatigue, apprendre à s'écouter, estime de soi 

  • 1 atelier "coaching collectif"  
  • 2 séances de sophrologie
  • 1 séance de musicothérapie  

Objectif  3 : préserver et développer son autonomie 

  • 1 séance de gymnastique adaptée en piscine
  • 3 ateliers d'activités physiques adaptées (équilibre, assouplissement)
  • 1 atelier "Se réapproprier les 5 sens":  sentir, toucher, déguster... 
  • 1 atelier conseil sur "Mieux vivre chez soi"  
Cures spécifiques SEP Lamalou les Bains 2017Les dates 2017 sont ouvertes :

Du 23/02 au 15/03/2017, du 16/03 au 05/04/2017, du 06/04 au 26/04/2017, du 27/04 au 17/05/2017, du 18/05 au 07/06/2017, du 08/06 au 28/06/2017, du 29/06 au 19/07/2017, du 01/09 au 21/09/2017, du 22/09 au 12/10/2017, du 13/10 au 02/11/2017, du 03/11 au 23/11/2017.




Adresse :
Thermes de Lamalou les Bains - Avenue Georges Clémenceau - 34240 LAMALOU LES BAINS
Renseignements et réservations :
Tel : 0 825 825 007
E-mail: lamaloulesbains@chainethermale.fr
Dernière mise à jour : 24/04/2017
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.