Actualité

En direct de l'AAN 2019, Philadelphie, USA

IMPACT DE LA BIOTINE SUR LE RISQUE DE POUSSEE.

Plusieurs observations suggéraient que le risque de poussées pouvait être accru sous biotine à forte dose dans les formes progressives de sclérose en plaques.
Cette étude française, multicentrique a comparé un groupe de personnes atteinte de sclérose en plaques progressive traitées par biotine à forte dose à un groupe témoin naïf de ce médicament.
L’analyse intermédiaire présentée réalisée chez 594 personnes traitées et 320 témoins suivis pendant près de 15 mois a montré que le taux de poussées était similaire dans les deux groupes. Aucune personne atteinte de sclérose en plaques n'a eu plus d'une poussée au cours du suivi, malgré le maintien de la biotine dans 63,6 % des cas. 
Ainsi, cette analyse intermédiaire n'a pas montré de risque accru d'activité inflammatoire clinique avec un traitement à forte dose de biotine.

D’après Mathais S. et collaborateurs, France.

 

Dernière mise à jour : 24/05/2019
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.