Actualité

Etude - nourrissons nés de mères atteintes de SEP

Actualités recherche SEP

Croissance et développement chez les nourrissons nés de mères atteintes de SEP

Le but de cette étude était d’évaluer la croissance et le développement des nourrissons nés de mères atteintes de sclérose en plaques.

L’étude prospective de cohorte multicentrique menée en Nouvelle-Angleterre, aux États-Unis, a suivi 65 femmes et leurs nourrissons pendant 12 mois. Des informations pédiatriques, neurologiques et démographiques ont été obtenues via des entretiens téléphoniques structurés et validées avec des dossiers médicaux.

Aucune différence dans le poids et la taille des nourrissons n'a été observée par rapport aux standards donnés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Toutefois, la taille du tour de tête des nourrissons s’est révélée plus importante que les standards de l’OMS. Mais aucune association n’a été identifiée entre la taille du tour de tête et les marqueurs de l'activité de la maladie chez la mère, les facteurs démographiques ou sociaux. Aucune anomalie irréversible du développement pédiatrique n'a été observée.

Cette première étude prospective sur les caractéristiques des nouveaux nés chez les mères atteintes de SEP suggère une augmentation possible de la taille du tour de tête par rapport aux normes de l'OMS sans augmentation des anomalies irréversibles du développement. Les observations sont exploratoires et nécessitent une confirmation avec des études prospectives plus importantes dans divers groupes de patientes SEP.

Mahlanza TD et collaborateurs, Etats-Unis. Mult. Scler. Février 2020

Dernière mise à jour : 07/07/2020
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.