Actualité

La COVID-19 n’a pas affecté la motivation et la détermination de nos neurologues et chercheurs

Cette année, 51 dossiers ont été déposés pour l’appel à projets (AAP) annuel, 6 pour l’appel à projets Fondation ARSEP/Fondation EDMUS et 7 pour le nouvel appel à projets Emergence.

L’ensemble de ces projets a été analysé par 150 experts internationaux bénévoles et par les 30 membres du Comité Médico-Scientifique. Soit 205 expertises venant des 5 continents. 
En raison du contexte sanitaire, la réunion de sélection en présence des membres du CMS s’est déroulée par visioconférence les 16 et 17 septembre. 
C’est ainsi que 2,3 millions d’euros ont pu être attribués à 31 projets : 27 pour l’AAP annuel, 3 pour l’AAP Fondation ARSEP/Fondation EDMUS et 1 pour l’AAP Emergence.

Parmi ces 31 projets :

  • 10 étudieront les anomalies du système immunitaire qui conduisent au développement de la maladie,
  • 12 décortiqueront les mécanismes de la remyélinisation pour proposer des voies de réparation, 4 analyseront les facteurs environnementaux et génétiques qui interviennent dans la maladie et confèrent une susceptibilité différente aux personnes,
  • 2 essaieront de déterminer comment ralentir et/ou arrêter la progression de la maladie et enfin,
  • 3 s’intéresseront à l’amélioration de la qualité de vie et notamment pour l’un d’entre eux, l’impact du coronavirus chez les personnes atteintes de SEP traitées par immunosuppresseurs et biothérapies.

Des projets exaltants dont on attend les résultats avec impatience.

Le financement annuel des projets de recherche est un évènement important dans la vie de la Fondation ARSEP. Il fait intervenir de nombreux acteurs : bien-sûr, les chercheurs et neurologues bénévoles qui étudient les projets, mais aussi les personnes affectées par la maladie qui chaque jour bénévolement offrent leur temps pour collecter des fonds et les 100 000 donateurs de la Fondation. N’oublions pas les équipes de recherche qui quotidiennement se battent pour faire avancer connaissances et traitements sur la maladie.

 

Ensemble poursuivons ce combat collectif !

Dernière mise à jour : 20/10/2020
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.