Actualité

Le Pr Catherine Lubetzki récompensée par la MSIF pour sa carrière

La Fondation ARSEP et la MSIF sont ravies d’annoncer que la lauréate du Charcot Awards 2019 est le Pr Catherine Lubetzki, 1ère femme à recevoir ce prix prestigieux de la MSIF-Charcot. Ce prix récompense le travail d’une carrière dédiée au traitement et à la recherche sur la SEP.

Catherine Lubetzki a reçu le Prix Charcot 2019

Qui est Catherine Lubetzki ?

Catherine Lubetzki est Professeure de neurologie à l'Université Pierre et Marie Curie et cheffe du département des maladies neurologiques à l'hôpital de la Salpêtrière à Paris. Elle coordonne le centre de recherche clinique sur la Sclérose en Plaques de la Salpêtrière.
Elle est impliquée dans plusieurs comités et conseils de financement et notamment dans le Comité Médico-Scientifique ARSEP qu’elle a intégré en 1996 et présidé de 2001 à 2009.
Son activité clinique est principalement consacrée à la prise en charge de la SEP. Catherine Lubetzki dirige un groupe de recherche à l'Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM).
Son activité de recherche fondamentale se concentre sur les mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans la myélinisation du système nerveux central et la remyélinisation, avec l’objectif d'élaborer des stratégies visant à stimuler la remyélinisation endogène, empêchant les lésions axonales et limitant la progression du handicap chez les patients atteints de Sclérose en Plaques.

Le Mot du Pr Catherine Lubetzki :

« C’est un honneur d’avoir été choisie pour le Charcot Award. Je reçois cette récompense avec humilité et grand plaisir. Pour moi, ce prix est la reconnaissance des deux aspects essentiels de mes recherches, alliant pratique clinique et recherche fondamentale dans le domaine de la réparation dans la Sclérose en Plaques.
J’espère que ce prix encouragera les jeunes cliniciens-chercheurs, dont la double expertise est indispensable au développement d’une recherche translationnelle innovante. 
» 

Le mot du Président Jean-Frédéric de Leusse :

C’est avec une grande joie que la Fondation a appris que la Professeure Catherine Lubetzki, éminente neurologue et membre de notre comité scientifique, recevait le prix Charcot de la MSIF. C’est une véritable reconnaissance pour une carrière exceptionnelle consacrée à la meilleure compréhension de la maladie et aux traitements contre la Sclérose en Plaques. La Fondation ARSEP est fière et ravie d’adresser à Catherine Lubetzki - que nous sommes honorés de compter parmi nos membres les plus reconnus - nos plus chaleureuses félicitations.

Jean Pelletier, Président du Comité Médico-Scientifique de la Fondation ARSEP :

L’ensemble des membres de la Fondation ARSEP est très fier de cette distinction. La Pr Catherine Lubetzki a consacré l’ensemble de sa carrière de médecin et de chercheure à la Sclérose en Plaques. Elle dirige depuis plusieurs années le service de neurologie ainsi que l’activité de recherche clinique dédiés à la prise en charge des patients atteints de SEP à l’hôpital de la Salpêtrière.
Les travaux de recherche de l’équipe qu’elle dirige, centrés sur les mécanismes impliqués dans la démyélinisation et la remyélinisation, les interactions entre myéline et axone, ont apporté des avancées majeures dans le domaine de la Sclérose en Plaques, permettant d’envisager de nouvelles pistes thérapeutiques concernant la remyélinisation et la réparation des lésions.
Cette distinction honore bien évidemment les membres des équipes qu’elle dirige mais aussi la Fondation ARSEP et les patients atteints de Sclérose en Plaques. 

 

 

Qu’est-ce que le Prix Charcot de la MSIF ? 
Ce prix, décerné tous les 2 ans, existe depuis 1969 et récompense l’ensemble des recherches d’une personnalité scientifique dans le domaine de la SEP. Il est remis lors du Congrès Ectrims.

lien vers la MSIF sur cette actualité

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour : 16/10/2019
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.