Actualité

Recommandations Anti-Covid SF-SEP

 

DOSE DE RAPPEL DE VACCIN ANTI COVID-19

Les données des études de suivi des personnes ayant reçu une vaccination anti-COVID complète montrent une diminution du taux d’anticorps de façon progressive dans les 6 mois qui suivent la vaccination, en particulier chez les personnes de plus de 65 ans et les patients avec immunodépression. La protection contre l’infection par le SARS-CoV-2 diminue progressivement, bien qu’elle reste très élevée pendant au moins 6 mois contre les formes graves nécessitant une hospitalisation et les décès.

Plus spécifiquement pour les patients avec SEP ou maladies de type NMO, plusieurs études ont identifié une diminution de la production d’anticorps après la vaccination chez les patients traités par un anti-CD20 (Ocrelizumab, Rituximab, Ofatumumab) ou le fingolimod. Cependant, plusieurs de ces études montrent qu’il existe une réponse cellulaire spécifique au vaccin anti-COVID, même en l’absence d’anticorps après la vaccination.

La Haute Autorité de Santé recommande une dose de rappel
- pour les personnes de 65 ans et plus
- pour les personnes qui présentent des comorbidités à risque de formes graves de COVID-19.
Pour ce rappel vaccinal, la sclérose en plaques et les maladies de type NMO apparaissent dans la liste des comorbidités à risque de formes graves de COVID-19, sans distinction du traitement de fond.

 

Si vous hésitez à faire cette dose de rappel, parlez-en à votre neurologue qui pourra vous conseiller en fonction de votre histoire de maladie et en tenant compte de l’ensemble des facteurs de risque connus (âge, autres comorbidités, traitement immunosuppresseur, handicap neurologique…)

La dose de rappel doit être administrée après un délai d’au moins 6 mois suivant la primovaccination complète.
La vaccination contre la grippe saisonnière est compatible avec la dose de rappel de vaccin anti-COVID.

Une 3ème dose de vaccination anti-COVID était déjà recommandée (sans attendre les 6 mois) pour les patients sous anti-CD20 (Ocrelizumab, Rituximab, Ofatumumab), et sous certains immunosuppresseurs, compte tenu de la moindre réponse vaccinale attendue. Une dose de rappel à 6 mois de la troisième dose peut être discutée avec votre neurologue (en tenant compte du délai par rapport à la perfusion pour les patients sous Ocrelizumab et Rituximab).

 
Retrouvez le dossier complet de ces dernières recommandations au format PDF.

Téléchargez les dossiers complets des recommandations Anti-Covid :

02 novembre 2021
16 septembre 2021

27 août 2021

12 mai 2021

15 avril 2021

15 mars 2021

15 février 2021 
15 janvier 2021
14 décembre 2020
21 octobre 2020
1er octobre 2020

 

 

Dernière mise à jour : 26/11/2021
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.