Grand Défi SEP

TOP DÉPART POUR LE GRAND DÉFI SEP 2023 !

Vous aimez courir ou marcher ? Vous avez à cœur de donner du sens à vos actions ? 
Inscrivez-vous au Grand Défi SEP, pour soutenir la recherche sur la sclérose en plaques ! 
Rendez-vous le dimanche 22 octobre 2023 au parc de Sceaux.


 

Une course pour tous !

Que vous soyez sportifs, non sportifs, avec des problèmes de mobilités ou non, le Grand Défi SEP se veut inclusif en vous permettant de choisir le parcours qui VOUS correspond. Vous aurez le choix entre différentes épreuves de course et de marche :

Course – 10km - 5km – 1km kids
Marche - 5km – 2.5km

 

La recherche sur la sclérose en plaques : un espoir pour 115 000 personnes en France

La sclérose en plaques (SEP) est la 1ère cause de handicap non traumatique chez les jeunes aujourd'hui, et elle touche 3 fois plus de femmes que d'hommes avec 0 traitement pour en guérir. Pour les personnes touchées, vivre avec cette maladie est source d'incertitudes et d’inquiétudes quant à leur avenir, la SEP étant évolutive et complètement imprévisible.

Pour être solidaire avec les personnes concernées par la SEP la Fondation ARSEP vous donne rendez-vous le 22 octobre 2023 au parc de Sceaux.

 

Le Grand Défi SEP vous promet une ambiance familiale, chaleureuse et festive.

 

 

LA COURSE POUR FAIRE AVANCER LA RECHERCHE SUR LA SCLÉROSE EN PLAQUES
EST LANCÉE !

L’AVENIR POUR TROUVER UN TRAITEMENT DÉPEND DE VOUS,
INSCRIVEZ-VOUS !

 

INSCRIPTIONS

 

Vous êtes salarié ou chef d’entreprise ? Vous souhaitez former une team de coureur ? Où nous soutenir autrement ?
Découvrez notre dossier de partenariat

 

Contact : 01.43.90.39.32 Ι solidairesenpeloton@arsep.org 

 

 

 

Dernière mise à jour : 16/05/2024
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.