Actualité

SEP : congrès `Pathways to cures`, la voie pour guérir

PATHWAYS TO CURES - New-York 2023

A ce jour, une douzaine de traitements de fond ont été développés pour les formes rémittentes-récurrentes de SEP, mais les processus pathologiques à l'origine de la maladie sont encore insuffisamment connus, les causes restent à déterminer, la possibilité de freiner la progression reste limitée et aucun traitement efficace n’est disponible pour les formes progressives de la maladie.

En 2020, les sociétés américaine, canadienne et anglaise de sclérose en plaques ont établi une « feuille de route » pour répondre à ces questions. L’objectif final est :

  • 1 : arrêter le processus de la SEP,
  • 2 : restaurer la fonction perdue en inversant les dommages et les symptômes, et
  • 3 : mettre fin à la SEP par la prévention.

Pour parvenir à atteindre cet objectif, différentes structures caritatives impliquées dans la recherche sur la SEP, dont la Fondation ARSEP, ont été invitées à une réflexion commune afin de joindre nos ressources pour accélérer les progrès vers des percées scientifiques menant à des remèdes contre la SEP. La première réunion de travail avait eu lieu en janvier 2020.

En présence des plus grands spécialistes mondiaux de la sclérose en plaques, ce nouveau rendez-vous va permettre de déterminer les progrès qui ont été réalisés, les objectifs qu’ils restent à atteindre, les obstacles à lever, les solutions potentielles et les recommandations pour la mise en œuvre de stratégies afin de faire progresser chacune des voies de la feuille de route. 

La Fondation ARSEP a interviewé (en français) des spécialistes présents à Pathways to Cures :

  • Pr Anne-Katrin Pröbstel (Bâle, Suisse), sur les objectifs de ce congrès
  • Pr Bruno Stankoff (Paris) vous dit ce qu'il a retenu de ces journées d'échange
  • Pr François Berthoux (Cleveland, USA) répond à la question : quels sont les points forts de ce sommet Pathways to cures ?
  • Pr Catherine Lubetzki (Paris) sur ses attentes sur ce sommet Pathways to cures 
  • Pr Bruno Stankoff (Paris) explique comment ces journées "Pathways to cures" vont impacter ses objectifs de recherche

 

 

Dernière mise à jour : 16/05/2024
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.