Où vont vos dons ?

La Fondation ARSEP s’est donnée pour objectif d’éradiquer la SEP et les maladies apparentées en donnant aux chercheurs et aux professionnels de santé les moyens :

  • de comprendre les causes et les mécanismes qui conduisent au développement de la maladie : quels sont les facteurs qui interviennent dans le déclenchement de la maladie ? Pourquoi le système immunitaire se dérègle ? Comment les cellules immunitaires parviennent à franchir la barrière physiologique, normalement étanche, qui sépare le cerveau du reste du corps ? Quelle est la succession d’évènements ? Pourquoi certaines personnes réparent-elles spontanément leur myéline et pas d’autres ?
  • d’identifier les approches qui permettraient de réparer la gaine de myéline, de la préserver, de protéger le neurone d’une mort programmée. Quelles sont les molécules/cellules qui freinent, ou stimulent, la réparation de la myéline ? Comment stimuler la différenciation et la maturation des cellules myélinisantes (les oligodendrocytes) ?
  • de stopper la progression du handicap, voire de récupérer les déficits. Quel(s) médicament(s) ? Quelle(s) rééducation(s) ? Quelle prévention ?
  • d’améliorer le quotidien des personnes qui souffrent aujourd’hui de ces pathologies. Comment calmer les douleurs ? Comment améliorer la prise en charge ? Comment préserver leur vie sociale et les maintenir dans l’emploi ?

Pour répondre à ces objectifs ambitieux, la Fondation s’est munie de différents Appels A Projets (AAP) :
Des appels à projets qui lui sont propres :

  • « ANNUEL » : Ce programme est destiné à soutenir des projets dont les objectifs sont de comprendre les causes de la maladie et de trouver un traitement. Ainsi ils peuvent aborder les mécanismes de synthèse et de réparation de la myéline ou la protection du neurone (neurobiologie), le fonctionnement et le contrôle du système immunitaire (immunologie), l’amélioration de la prise en charge (recherche clinique, imagerie), la recherche des facteurs de risque (génétique, épidémiologie), etc. Dans cet appel à projets, 2 types de subventions sont possibles :
    • Les financements destinés à l’achat de consommables et de petits matériels. Ils sont accordés pour un montant maximum de 50 K€/an et un an renouvelable.
    • Les aides à la recherche permettent aux chercheurs en formation (doctorant) ou en qualification (postdoctorant) de recevoir un salaire. Ces aides sont accordées pour 1 an renouvelable 2 fois. Les montants sont en accord avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (pour les doctorants) et les Instituts Publics de Recherche (pour les postdoctorants).
  • « SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES» (SHS) : Cet AAP, qui a lieu tous les 2 ans, permet de soutenir des équipes qui s’intéressent à l’amélioration du quotidien des malades, que ce soit dans leur vie personnelle ou professionnelle : comment rester dans l’emploi ? Quel est l’impact du statut socio-économique dans l’accès au soin, l’adhésion aux traitements ?... Les fonds accordés dans cet AAP (150 K€ par projet) sont dédiés aux dépenses de laboratoire et/ou au recrutement d’un collaborateur.
  • « EMERGENCE » : Le but de cet AAP est la création soit d’une nouvelle équipe dédiée à la recherche sur la SEP, soit d’un réseau de recherche collaborative pour unir les forces et accélérer les avancées. Cet AAP, instauré en 2020, a lieu tous les 2 ans en alternance avec l’Appel à projets en Sciences Humaines et Sociales. Pour ce programme spécifique, une enveloppe de 450 K€ pour 3 ans sera accordée au(x) lauréat(s).
  • « WORKING VISIT» : cet AAP offre la possibilité à toute personne impliquée dans la recherche sur la SEP (technicien, ingénieur, doctorant, postdoctorant, chercheur, médecin) d’aller acquérir dans un autre laboratoire ou service clinique, français ou étranger, une compétence spécifique ou d’initier une nouvelle collaboration. Ce soutien est accordé pour une durée de 6 mois et un montant de 6.000€ maximum.

Des appels à projets en collaboration avec d’autres structures caritatives pour unir les forces et avancer plus vite :

  • « Fondation ARSEP – Fondation EDMUS » : Cet appel à projets vise à favoriser la recherche clinique sur la maladie et les troubles associés, à condition que les études proposées utilisent les données collectées par/pour l’Observatoire Francophone de la sclérose en plaques. Le soutien peut atteindre 200 K€ pour 2 ans.
  • « Fondation ARSEP – Fédération Internationale de SEP (MSIF) » : les bourses « McDonald » ont pour vocation d’aider un jeune chercheur issu d'un pays émergent à partir se former dans un laboratoire d’excellence pour acquérir méthodologie, technicité et expertise dans l’objectif de développer ultérieurement ses projets dans son pays d’origine et ainsi de contribuer à l’effort international de recherche sur la SEP. L’aide accordée est de 70 K€ pour 2 ans.
  • « Fondation ARSEP – Journée de Neurologie en Langue Française (JNLF) » : les bourses accordées dans cet APP ont pour objectif d'encourager de jeunes neurologues à parfaire leur formation à travers un soutien actif (20 K€) à un projet de recherche sur la SEP durant une année.


La Fondation ARSEP apporte également son soutien aux chercheurs ou équipes de recherche en accordant différentes subventions subsidiaires mais capitales pour :

  • encourager le partage des connaissances. Ces "subventions manifestations" sont accordées aux chercheurs qui souhaitent organiser un congrès sur le territoire national pour enrichir les connaissances, communiquer les résultats des dernières avancées de la recherche sur la SEP.
  • aider les doctorants, postdoctorants et internes de médecine à s'informer sur la maladie et rencontrer les séniors de la spécialité. Les "bourses de voyage" permettent ainsi à de nombreux jeunes chercheurs de venir au congrès annuel sur la SEP destiné aux professionnels et organisé par la Fondation ARSEP.
  • encourager les travaux de recherche d'excellence des chercheurs de demain. Les Prix "François Lhermitte" et "Maurice Doublet" récompensent la meilleure communication orale courte et le meilleur poster affiché présentés lors du congrès annuel sur la SEP de la Fondation ARSEP.

 

- Fonds attribués à la mission recherche en 2019
- Rapports activité et avancement des projets 2017

 

 

Tous les 4 ans, la Fondation ARSEP se soumet volontiers à l'expertise d'une société suisse indépendante, Stratégos, pour évaluer la qualité des travaux qu'elle finance :

 

 

Dernière mise à jour : 03/07/2020
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.