Visite ARSEP à Lille

Université Catholique de Lille - Maison des Chercheurs

 

Béatrice Degraeve et Laurent Zikos de l’Université catholique de Lille, Faculté des lettres et sciences humaines étudient l’impact du jugement moral sur la prise de décision dans la maladie.  

Le jugement moral est un champ de recherche visant à comprendre les déterminants de la prise de décision morale, c’est à dire comment et pourquoi les individus font des choix moraux au regard d’un ensemble de prescriptions et de normes en vigueur dans la société.
L’équipe s’intéresse à la prise de décision effectués par les patients SEP lors de situations de dilemmes moraux.
-Comment expliquer cette forme d'"ultra-moralité" chez les patients ?
- Ces choix peuvent-ils être expliqués par certains facteurs émotionnels, comme l’importance accordée à certaines émotions et/ou une plus forte réactivité émotionnelle ?

De 10h00 à 12h00, ils répondront à toutes vos questions.

Vous êtes intéressés par cette thématique ? Inscrivez-vous vite (les places sont limitées)


Inscription du référent
Si vous possédez déjà un compte, merci de remplir vos identifiants Login Mot de passe
Civilité * :
Nom * :
Prénom * :
Date de naissance * :
Adresse * :
Adresse 2 :
Code postal * :
Ville * :
Pays * :
Téléphone * :
Email * :
Votre mobilité * :
Inscriptions supplémentaires
Nb Personne * :
Ateliers
Un seul choix possible par participant et par tranche horaire

CGV

Le participant est conscient que son image et/ou sa voix pourront être captés, enregistrés ou filmés pendant toute la durée du
congrès des patients, il accorde à l'ARSEP le droit d’exploiter, de reproduire et de diffuser les images et enregistrements par tous moyens connus ou inconnus et sur tous types de supports, pour une durée illimitée et ce, à titre totalement gracieux.

Total à régler NC

 

Dernière mise à jour : 02/12/2022
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.