ARCHIVES

Sclérose en plaques et travail

22/09/2016
Une étude française réalisée chez 941 personnes âgées de plus de 18 ans et étant en activité au moment du diagnostic de sclérose en plaques montre que la maladie a eu un impact sur l'activité professionnelle chez 74.3% des personnes interrogées.
Au moment de l'étude, 68.1% des malades avaient une activité. Alors que 27.2% des personnes avaient dû quitter leur emploi pour des raisons en lien direct avec la SEP.
Le temps moyen entre l'annonce du diagnostic et l'arrêt de l'activité professionnelle était de 24 ans.

Cette étude souligne également que les personnes atteintes de SEP sont mal informées sur les aides qui pourraient leur être apportées pour les aider à rester en activité.

Fantoni-Quinton S et collaborateurs, France. Journal of Rehabilitation Medicine, Juin 2016
Dernière mise à jour : 28/09/2021
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.