Actualité

ETUDE : Qualité de vie des aidants

Qualité de vie des aidants naturels des personnes atteintes de SEP.


L’objectif de cette étude grecque était de mesurer la qualité de vie, la fatigue, le stress et la dépression chez 131 aidants naturels de personnes atteintes de sclérose en plaques.

Les résultats montrent que les aidants naturels ont un niveau de stress élevé et une qualité de vie réduite. Ils ont également mis en évidence une dépression :

  • très sévère chez 12,2% d’entre eux,
  • sévère chez 3,8%
  • modérée chez 9,2%.

Cette dépression était corrélée de façon négative à l'état de santé physique et mentale et positivement à la fatigue et au stress. La fatigue des aidants était associée à leur niveau d'éducation, l’histoire de la maladie, aux autres antécédents de maladie chronique dans la famille, à leur affinité avec la personne malade et à son statut d'invalidité.

Les aidants naturels sans emploi signalent plus souvent des symptômes de fatigue que les aidants en activité, suggérant que l'emploi contribue au bien-être des aidants naturels. L’âge et le sexe de l’aidant ne semblent pas intervenir dans le degré de fatigue. Le stress des aidants était corrélé avec l'incapacité physique des personnes malades.

Les auteurs concluent que des futures études devraient étudier l’impact réel de l'état psychologique des aidants naturels sur la qualité de vie des personnes atteintes de sclérose en plaques.

 

Petrikis P et collaborateurs. Grèce
J Clin Neurol. Janvier 2019

Dernière mise à jour : 19/02/2019
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.