Actualité

Message du Pr Pelletier : SEP et vaccination anti-Covid

"Il existe un léger surrisque d’avoir une forme sévère de COVID-19 (hospitalisation en soins intensifs ou réanimation) sous Ocrelizumab (Ocrevus) et Rituximab. Mais le risque reste faible. Pour les autres traitements, il n’a pas été identifié aucun surrisque. L’âge avancé, l’obésité et le diabète restent des facteurs déterminants.

Concernant la vaccination, certains traitements de fond (Mycophenolate Mofetil, Azathioprine, Rituximab, Ocrelizumab) pourraient entrainer une moins bonne réponse vaccinale. Une 3° dose de vaccin à ARNm est recommandée dans ce cadre. Des études (notamment COV-POPART) sont en cours pour évaluer l’effet de la vaccination chez les patients atteints de sclérose en plaques et traités par les différents traitements de fond".

Pr Jean Pelletier
Président du Comité Médico-Scientifique

 

Dernière mise à jour : 09/06/2021
Appelée SEP ou multiple sclerosis en anglais, la sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détruit la gaine de myéline. Qu’elle soit de forme rémittente (à poussées) ou de forme progressive, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette affection. La Fondation ARSEP œuvre depuis 1969 avec ses bénévoles, aux côtés des facultés, de l’INSERM, du CNRS et de différents instituts de recherche médicale, dont l’ICM et Pasteur.